Protégez votre univers

Nos autres ressources

  • free.drweb.fr — utilitaires gratuits, plugins, widgets
  • av-desk.com — service Internet pour les prestataires de services Dr.Web AV-Desk
  • curenet.drweb.com — l'utilitaire de désinfection réseau Dr.Web CureNet!
Fermer

Bibliothèque
Ma bibliothèque

+ Ajouter à la bibliothèque

Contacter-nous !
Support 24/24 | Rules regarding submitting

Nous téléphoner

0 825 300 230

Forum

Vos requêtes

  • Toutes : -
  • Non clôturées : -
  • Dernière : le -

Nous téléphoner

0 825 300 230

Profil

Liste de questions fréquemment posées

Avant d'installer le logiciel il est recommandé

  • D’installer toutes les mises à jour critiques publiées par Microsoft pour votre version de système d'exploitation (vous pouvez les télécharger et les installer depuis http://windowsupdate.microsoft.com) ;
  • d’analyser, à l'aide des outils système, le système de fichiers et de corriger les erreurs détectées ;
  • de fermer les applications lancées.
  • De désinstaller et de supprimer tout autre logiciel antivirus présent sur l’ordinateur.

Pour démarrer l'installation, utilisez l'une des méthodes suivantes :

  • Si vous avez un fichier exécutable, lancez ce fichier.
  • Si vous avez un DVD, insérez-le dans le lecteur. Si l'autorun est activé, l'installation démarre automatiquement. Si l'autorun est désactivé, lancez le fichier autorun.exe enregistré sur le disque. La fenêtre qui s'ouvre affiche le menu Autorun.

Maintenant, procédez comme suit :
Cliquez sur Installer.
Suivez l'assistant d'installation. A chaque étape, avant de commencer à copier les fichiers sur l'ordinateur, vous pouvez utiliser les boutons suivants :

  • pour revenir à l'étape précédente, appuyez sur Retour ;
  • pour passer à l'étape suivante, appuyez sur Suivant ;
  • pour annuler l'installation, cliquez sur Annuler.

L'installation par défaut installe automatiquement tous les composants dans le dossier C:\Program Files\DrWeb\ avec les paramètres par défaut.

L'installation personnalisée vous permet de spécifier les composants installés (par exemple, si le pare-feu n'est pas nécessaire - vous pouvez ne pas l'installer), spécifier un dossier d’installation, configurer le serveur de mises à jour.

Il ne faut pas installer sur l'ordinateur plusieurs logiciels antivirus en même temps, car ils peuvent entrer en conflit, ce qui peut ralentir le système ou mener à son dysfonctionnement. Si vous avez déjà installé un autre antivirus sur l'ordinateur, il faut d'abord le supprimer avant de passer à l'installation d'un nouveau logiciel antivirus.

Si l'utilisateur souhaite installer un deuxième logiciel antivirus sur sa machine, il doit tenir compte qu'une telle installation peut entraîner des conséquences imprévisibles, voire l'indisponibilité du système d'exploitation.

Vous devez télécharger la distribution actuelle de l'antivirus sur la page http://download.drweb.fr/ et l'installer.

Lors de l'achat de l'antivirus, vous recevrez un certificat de licence, qui spécifie le produit couvert par cette licence. Donc, il faut installer ce produit spécifié.

Cliquez droit sur l'icône de Dr.Web dans le coin inférieur droit de l'écran en sélectionnant A propos. La fenêtre qui s'ouvre indiquera la version de Dr.Web et les versions de ses modules.

Il existe deux possibilités:

  • Désactivez l'autoprotection de l'antivirus (cliquez droit sur l'icône de Dr.Web, sélectionnez Désactiver l'autoprotection, entrez les caractères de l'image et cliquez sur Désactiver l'autoprotection), puis copiez le fichier clé drweb32.key depuis le dossier C:\Program Files\DrWeb (ou depuis celui sur lequel vous avez installé l'antivirus) sur un support amovible. Puis, lors de l'installation de l'antivirus sur le nouveau système d'exploitation, spécifiez le chemin vers le fichier drweb32.key.
  • Téléchargez la dernière version de Dr.Web sur notre site Web et lancez l'installation. Lors de l'installation, entrez votre numéro de série, la clé sera téléchargée et installée automatiquement.

Vous pouvez désinstaller l'antivirus Dr.Web en utilisant l'outil standard du système d'exploitation :

  • Dans Windows 2000/XP: Menu–>Panneau de configuration–>Ajouter ou supprimer des programmes.
  • Dans Windows Vista/7: Menu–>Panneau de configuration–>Programmes.

Si vous n'avez pas réussi à supprimer l'antivirus, veuillez utiliser l'utilitaire Dr.Web Remover, qui est disponible ici.

Si la version installée de l'antivirus Dr.Web a été endommagée et que sa désinstallation est impossible, merci d'utiliser l'utilitaire Dr.Web Remover. Lancez Dr.Web Remover, entrez le code affiché sur l'image (ce qui est nécessaire pour confirmer que c'est bien l'utilisateur qui essaie de supprimer l'antivirus) et cliquez sur Supprimer.

Cet utilitaire n’est pas destiné à être utilisé en tant qu’outil standard de désinstallation du logiciel Dr.Web. L'utilitaire Dr.Web Remover est un outil de suppression en cas version endommagée de Dr.Web ou si la suppression par des moyens standard a échoué. Il est recommandé d'utiliser les outils standards pour supprimer l'antivirus.

Dr.Web Remover est conçu pour supprimer les résultats d'une mauvaise installation de Dr.Web pour Windows versions 4.33, 4.44, 5.0, 6.0, 7.0, 8.0, et du côté client, de Dr.Web Enterprise Suite dans les même versions, au cas où les moyens standards sont indisponibles ou ne fonctionnent pas.

Si vous avez Windows XP

Nous vous recommandons de mettre à jour votre antivirus vers la version 11.5.

Si vous avez un système d'exploitation
autre que Windows XP

Nous vous recommandons de mettre à jour
votre antivirus vers la version 12.

1. Télécharger la version actuelle de Dr.Web.

Rendez vous à l'assistant de téléchargement sur le site de Doctor Web https://download.drweb.fr/d/?lng=fr.

Indiquez votre numéro de série et l'adresse email d'enregistrement, puis cliquez sur Télécharger. Dans la fenêtre qui s'est ouverte, une variante de téléchargement pour Windows et Android est déjà sélectionnée, vous n'avez qu'à cliquer sur le bouton Envoyer.

A l’étape suivante, sélectionnez la version 11.5 et téléchargez-la.

2. Puis sélectionnez et téléchargez la version 12.

3 Supprimez la version Dr.Web obsolète installée sur votre ordinateur.

Allez dans Démarrer → Rechercher.

Dans la fenêtre qui s’ouvre, tapez Panneau de configuration.

Puis, selon l'apparence du panneau de configuration et la version Windows utilisée, trouvez l'élément approprié : Suppression de programmes, Installation et suppression de programmes ou Programmes et fonctionnalités.

Dans la liste des logiciels installés, sélectionnez l'antivirus puis cliquez sur Supprimer.

Suivez les instructions de l’assistant. Lors de la procédure de suppression, vous serez invités à conserver les paramètres précédemment configurés. Nous vous recommandons de les conserver.

! Si il n’y a pas d’antivirus dans la liste des logiciels installés ou que pour une raison quelconque, il n’a pas été retiré définitivement, il est recommandé de lancer l'utilitaire de suppression disponible en téléchargement sur le lien http://download.geo.drweb.com/pub/drweb/tools/drw_remover.exe

4. Installez un package d'installation Dr.Web précédemment téléchargé.

Lors de l'installation, soumettez votre licence.

La clé de licence sera téléchargée et installée dans le logiciel automatiquement.

La tâche principale de la section " Exclusions " est de permettre à l'utilisateur d'autoriser le lancement d’applications inoffensives mais pouvant avoir des conflits avec l'antivirus, ainsi que d'ouvrir des sites figurant parmi les sites non recommandés.

Il est fortement déconseillé d’exclure de l'analyse par Dr.Web les dossiers système Windows, les dossiers des fichiers temporaires, les sites torrents, différents sites d'échange de fichiers ainsi que les ressources proposant des logiciels ou des vidéos piratés.

Tout paramètre de l'antivirus peut être modifié, toute limitation peut être annulée.

Attention ! Votre protection devient moins fiable si vous ajoutez plus d'éléments aux exclusions ou que vous minimisez les restrictions pour les applications et les sites web !

Les adresses e-mail peuvent être contrefaites, les messageries instantanées peuvent être piratées, on voit des sites contaminés et des clés USB infectées. De nombreuses ressources semblent être fiables parce qu’elles nous ont été transmises par nos contacts. Si Dr.Web signale un danger, il est recommandé de supprimer le fichier en question et de ne pas ouvrir le lien concerné.

Dans le mode normal, ce type de situation doit être exclu. Il est très dangereux de désactiver les composants Dr.Web : si SpIDer Gate est inactif, l'analyse antivirus du trafic n'est pas effectuée non plus.

Ajoutez le site aux " Exclusions " dans la section " Centre de sécurité → Exclusions → Sites ".

Pour configurer les exceptions, vous pouvez utiliser des masques ou bien ajouter aux exclusions plusieurs objets reliés entre eux.

Vous devez vous assurer que la charge en question est provoquée par ce logiciel puis l’ajouter aux exclusions de SpIDer Guard. Si le problème persiste, merci de contacter le support technique Doctor Web.

Cliquez-droit sur l'icône de Dr.Web dans la barre des tâches, puis sélectionnez Centre de sécurité. Allez à l'onglet Statistiques → Rapport détaillé. Dans la fenêtre qui apparaît, cliquez sur la ligne dans le rapport qui vous intéresse. Dans la liste, trouvez les données sur le blocage du site ou de l'application qui vous intéresse. Ajouter la ressource ou fichier / application en question aux exclusions du composant qui l'a bloqué.

Consultez les données sur la menace détectée publiées sur le site de Doctor Web, lisez la documentation relative au logiciel et assurez-vous que la section dédiée aux problèmes de fonctionnement possibles ne contient pas d'information sur l'interaction avec l'antivirus, puis autorisez ou interdisez le lancement. En cas de doute, nous vous recommandons de contacter le support technique.

L'accès à la ressource sera refusé ; lorsque vous essaierez d'y accéder, une page de blocage sera affichée.

Vous pouvez consulter des informations sur les actions menées pas l'antivirus en cliquant sur l'icône de Dr.Web dans la zone de notification, puis sélectionner le Centre de sécurité. Allez à l'onglet Statistiques → Rapport détaillé.

Les exceptions doivent être configurées séparément pour chaque composant, dans la section Centre de sécurité → Exclusions. Certains paramètres peuvent être configurés directement dans les composants (Périphériques et données personnelles, Contrôle parental, Protection préventive).

Dans la section Centre de sécurité → Exclusions, ajoutez l'application concernée comme une exclusion pour tous les composants de l'antivirus, ou bien configurez les paramètres de l'application dans la Protection préventive Dr.Web.

L'antivirus Dr.Web est composé de plusieurs modules. Chacun d'entre eux protège une zone spécifique de votre PC. La désinstallation, non-installation ou suppression de l'un de ces éléments réduit considérablement l'efficacité de l'antivirus. C'est pourquoi nous vous recommandons de ne jamais supprimer l'un d'entre eux.

Les modules additionnels sont l’utilitaire de mises à jour automatiques et l'outil de paramétrage.

Il faut bien faire la différence entre virus et Trojan. En général, le virus injecte son code dans le fichier pour l’infecter, donc, le fichier infecté se compose d'une partie saine et d’une partie infectée par le virus. Dr.Web peut traiter (et traite) la plupart de ces fichiers. Donc, en réalité, il ne s'agit pas de traiter le virus, mais de traiter le fichier, infecté par le virus.

Le Trojan est un logiciel malveillant. Le Trojan n’injecte pas son code dans les fichiers, mais accomplit des actions de façon indépendante, c’est pourquoi il n’est pas possible de le traiter mais uniquement de le supprimer. Certains Trojans nuisent aux objets du système, par exemple le registre Windows. Dans ce cas, nous pouvons parler du traitement du système (mais pas de celui du Trojan), qui comprend la suppression du Trojan et la restauration des objets endommagés.

Le scanner Dr.Web analyse les fichiers spécifiés dans ses tâches, à la demande ou automatiquement. Pour consulter les tâches du scanner, cliquez sur « Editer les tâches » dans le Menu « Tâches ». par défaut, le scanner analyse les fichiers archives, les fichiers compressés et les emails ainsi que la mémoire vive du PC et les fichiers de démarrage. Si nécessaire, vous pouvez configurer le scan de fichiers, répertoires ou disques spécifiques. Ces scans pourront être effectués en fonction du type ou masques de fichiers où par scan de tous les fichiers (mode de scan très consommateur de ressources systèmes).

Il y a plusieurs façons de lancer le scanner.

  • Lors de l'installation du logiciel Dr.Web, une icône (araignée sur un bouclier vert) apparaît sur le Bureau, c'est l'icône du scanner. Cliquez dessus pour lancer le scanner.
  • Dans la barre d'état système du bureau Windows, apparaît l’icône de l'antivirus (araignée sur un bouclier vert). Cliquez droit sur l’icône. Dans le menu contextuel, sélectionnez Scanner et cliquez pour lancer le scan.
  • Via l’explorateur de fichiers Windows pour analyser un objet (fichier ou dossier). Cliquez droit sur l'objet sélectionné. Dans le menu contextuel, sélectionnez " Scanner avec Dr.Web ". Le scanner se lancera immédiatement, et le dossier sera analysé.
  • Il est possible d'analyser un objet (fichier ou dossier) en le glissant et droppant sur l'icône ou dans la fenêtre ouverte du scanner en mode de scan personnalisé.

L'option " Placer " pour les objets suspects et incurables signifie que le fichier sera placé physiquement dans un dossier spécial. Dans ce cas, le fichier perd son extension. Ces actions mènent au « désarmement » du virus, le rendent inapte et il ne représente donc aucun danger. Plus tard, vous pouvez ouvrir le Gestionnaire de la quarantaine et supprimer les fichiers si vous n'en n’avez pas besoin.

Le scanner analyse les emails mais seulement à la demande de l'utilisateur ou s'il est programmé pour. Et que faire lorsque le scanner n’est pas programmé ni lancé ? Laisser passer les virus ? C'est pourquoi SpIDerMail a été développé. Il scanne à la volée et en permanence les emails entrants et sortants.

Oui, bien sûr ! SpIDerMail, grâce à son développement spécifique, analysera tous les messages entrants et sortants, indépendamment du client messagerie que vous utilisez.

Grâce au moteur antivirus de Dr.Web, SpIDer Gate ne réduit pas la vitesse de téléchargement des pages et des fichiers depuis Internet.

SpIDer Gate est mis à jour comme les autres modules.

Il ne faut pas désactiver SpIDer Gate, car aujourd'hui, un grand nombre de logiciels malveillants se propagent via des sites Web infectés. Il y a beaucoup de virus scripts et d'exploits qui peuvent causer des dommages au système avant d'être sauvegardés sur le disque dur et, par conséquent, avant la détection par le moniteur de fichiers SpIDer Guard ®.

S'il vous faut désactiver l'antivirus, cliquez-droit sur l'icône de Dr.Web et dans le menu qui apparaît cliquez sur SpIDer Gate -> Désactiver. La fenêtre du module va s’ouvrir, entrez la CAPTCHA, puis cliquez sur DésactiverSpIDer Gate.

Cliquez droit sur l'icône Dr.Web dans la barre des tâches et choisissez Contrôle parental->Options. Introduisez le mot de passe et cochez la sélection Permettre de visiter tous les sites. Dans la sélection Accès local cochez les options Permettre et Ne pas limiter. Enregistrez les modifications en cliquant sur Accepter.

Attention ! La désactivation du Contrôle parental ouvrira l'accès à toutes les ressources d'Internet, du réseau local et du PC.

Le Contrôle parental permet de limiter l'accès des utilisateurs d'un PC à des sites particuliers sur Internet, à des fichiers et des dossiers, à des ressources du réseau local. L'administrateur du PC peut composer lui-même la liste des sites interdits ou utiliser les listes thématiques Doctor Web régulièrement mises à jour.

Lors de l'activation du Contrôle parental, on vous notifie que « le fichier clé n'est pas trouvé », cela veut dire que votre licence ne prévoit pas l'utilisation du Contrôle parental. Dans ce cas il est conseillé de supprimer le composant, ouvrez le service Programmes (Démarrer->Outils->Panneau de configuration->Programmes), trouvez l'antivirus Dr.Web, et cliquez sur Modifier, ensuite suivez les commandes pour désactiver ce module.

L'accès local et le filtre URL sont des fonctions du Contrôle parental, désactivées par défaut. Vous devez les activer vous-même en configurant le fonctionnement du Contrôle parental et son mot de passe.

Les liens vers les ressources qui sont détectés comme non sollicités par le Contrôle parental peuvent être envoyés au laboratoire Doctor Web via le formulaire de notre site.

Si vous avez entré un mot de passe pour le Contrôle parental, seul l'administrateur du PC pourra désactiver le Contrôle parental grâce à ce mot de passe. Si le mot de passe n'a pas été crée, tout utilisateur ayant les droits d'administrateur sur le PC pourra modifier les options.

Il faut soit insérer ce site dans la liste blanche soit (lorsque vous êtes sur que c'est une erreur de Dr.Web) signaler le faux positif à Doctor Web.

Il est impossible de restaurer le mot de passe du Contrôle parental. Pour résoudre ce problème vous pouvez remplacer le mot de passe en utilisant un fichier spécial. Il vous faut

  1. télécharger le fichier,
  2. désactiver l'autoprotection,
  3. cliquer deux fois sur le fichier téléchargé et accepter les modifications du registre,
  4. activer l'autoprotection,
  5. désormais votre mot de passe est «drweb» (sans les guillemets), n'oubliez pas de le changer dans les options du Contrôle parental.

Le scanner Dr.Web analyse les fichiers spécifiés dans ses tâches, à la demande ou automatiquement. Mais il ne scanne pas tous les fichiers, uniquement ceux spécifiés dans ses paramètres. Par défaut, le scanner analyse les fichiers archives, les fichiers compressés et les emails ainsi que la mémoire vive du PC et les fichiers de démarrage. Si nécessaire, vous pouvez configurer le scan de fichiers, répertoires ou disques spécifiques. Pour consulter les tâches du scanner, cliquez sur Paramètres–>Modifier les paramètres.

Le scan rapide des objets critiques du système d'exploitation est lancé automatiquement lors du démarrage du logiciel. Il vérifie si le système est déjà infecté. A la fin du scan, vous pourrez voir, dans les deux fenêtres à droite, des chiffres. Celle de gauche montre les virus détectés, celle de droite le total d'objets analysés par le scanner.

Pour lancer le scan complet, il faut utiliser le Planificateur de tâches.

Windows XP :

Ouvrez le Planificateur de tâches de Windows (Démarrer->Panneau de configuration->Tâches planifiées). Trouvez la tâche prédéfinie lors de l'installation de l'antivirus Dr.Web Daily Scan et ouvrez-la pour l’éditer. A l'onglet Tâche cochez Autorisé. Spécifiez la fréquence et l'heure du scan à l'onglet Planification. Cliquez sur Ok pour appliquer les paramètres. Entrez votre nom d'utilisateur et un mot de passe à la demande du système d'exploitation.

Windows Vista/7:

Pour éditer la tâche prédéfinie lors de l'installation de l'antivirus, cliquez droit sur l'icône de Dr.Web et sélectionnez Outils->Planificateur. Dans la fenêtre qui s'ouvre, sélectionnez la tâche Drweb Daily Scan, par défaut elle est désactivée. Il faut l'activer (clic droit sur la tâche et sélectionnez Activer). A l'onglet Bascules (flip-flop) éditez l’heure et la fréquence des lancements.

Merci de consulter cette page.

  • Nous appellerons « spam » tous les emails non sollicités. Cela inclut les publicités proposant différents produits et services.
  • Les messages spam les plus dangereux sont le phishing, le pharming et le scamming. Les messages de type Nigerian, loterie et casino, faux messages de banques ou d'organismes de crédit sont caractéristiques de ces pratiques.
  • Viennent ensuite les scams relatifs aux relations presse en matière de politique et d’économie ainsi que les « chaînes du bonheur ».
  • Il existe également un type de spam technique, ou messages bounces, générés par des serveurs de mails en réponse aux messages non délivrés, quand bien même l'utilisateur n'aurait pas envoyé de mail. Ces emails peuvent survenir en cas de faible utilisation des serveurs de messagerie ou d’activité virale, suite à l’action d’un vers d’email.

Pour placer automatiquement les messages définis comme spam dans un dossier particulier, suivez les étapes ci-après :

  1. Dans le menu SpIDer Mail du panneau de tâches Windows, sélectionnez Paramètres. Sélectionnez l'onglet Antispam et cochez la case « ajout d’un préfixe aux sujets des messages spam ». Insérez tout mot ou combinaison de symboles dans le champ. Le préfixe ainsi défini sera ajouté par Dr.Web aux messages identifiés comme spam.
  2. Dans le client de messagerie que vous utilisez, créez un nouveau répertoire pour le spam. Elaborez la règle de ce répertoire de telle sorte que tous les messages spam avec le préfixe que vous avez défini dans le champ « ajout d’un préfixe aux sujets des messages spam » y soient placés automatiquement.

Ci-dessous vous pouvez voir comment élaborer les règles pour les différents clients de messagerie. Il est supposé que l'antispam ajoute le préfixe [SPAM] aux messages classés comme tels. Si vous avez choisi un autre préfixe, utilisez-le pendant la configuration.

Microsoft Outlook Express 6

  1. Créez un nouveau dossier pour y placer le spam :
    • cliquez droit sur le nom du compte dans le menu contextuel, sélectionnez " Nouveau dossier... " ;
    • entrez le nom du dossier " Spam ", cliquez sur " OK ".
  2. Pour élaborer une règle de filtrage des messages :
    • dans le menu, sélectionnez « Outils » - « Règles pour les messages " - " Courrier... » ;
    • dans la première liste, cochez la case " Rechercher les messages qui contiennent les mots spécifiques dans le champ « Sujet » ;
    • dans la seconde liste, cochez la case " Placer vers un dossier spécifié " ;
    • dans la " Description des règles ", cliquez sur " contenant les mots spécifiés " ;
    • entrez le mot [SPAM], cliquez sur " Ajouter " puis " OK " ;
    • dans la " Description des règles ", cliquez sur « spécifié » ;
    • sélectionnez le dossier " Spam " créé à l'étape 1, cliquez sur " OK " ;
    • dans le " Nom de la règle " entez " Filtrage du spam ", cliquez 2 fois sur " OK ".

Microsoft Office Outlook 2003:

  1. Créez un nouveau dossier pour y placer le spam :
    • cliquez droit sur le nom du compte dans le menu contextuel, sélectionnez " Nouveau dossier... " ;
    • entrez le nom du dossier " Spam ", cliquez sur " OK ".
  2. Pour élaborer une règle de filtrage des messages :
    • dans le menu, sélectionnez « Outils » - « Règles et notifications » ;
    • allez à l'onglet " Règles pour les messages " ;
    • cliquez sur « Nouveau... » ;
    • choisissez " Créer une nouvelle règle " ;
    • à l'« Etape 1 », sélectionnez " Vérifier les messages après la réception ", cliquez sur « Suivant » ;
    • à l'« Etape 1 », sélectionnez « contenant <texte> dans le « Sujet » ;
    • à l'« Etape 2 », cliquez sur " <texte> " ;
    • dans le champ supérieur, entrez [SPAM], cliquez sur " Ajouter " puis " OK " et " Suivant " ;
    • à l'« Etape 1 » sélectionnez " placer dans un dossier <nom> " ;
    • à l'« Etape 2 », cliquez sur " <texte> " ;
    • sélectionnez le dossier " Spam " créé à l'étape 1, cliquez sur " OK " , puis 2 fois sur " Suivant " ;
    • à l'«Étape 1» spécifiez le nom de la règle " Filtrage du spam ", cliquez sur " Terminer ", puis " OK ".

Microsoft Office Outlook 2007 :

  1. Créez un nouveau dossier pour y placer le spam :
    • cliquez droit sur le nom du compte dans le menu contextuel, sélectionnez " Nouveau dossier... " ;
    • entrez le nom du dossier " Spam " dans la liste "Contenu du dossier " en sélectionnant " Eléments tels que e-mail ", dans l'arborescence " Placer le dossier dans... " il faut choisir où placer le dossier " Spam ".
  2. Pour élaborer une règle de filtrage des messages :
    • dans le menu, sélectionnez « Outils » - « Règles et notifications » ;
    • allez à l'onglet " Règles pour les messages " ;
    • cliquez sur « Nouveau... » ;
    • sélectionnez l'option " Placer tous les messages contenant les mots particuliers dans le sujet vers un dossier ", puis cliquez sur « Suivant » ;
    • à l'« Etape 1 », sélectionnez « contenant <texte> dans le « Sujet » ;
    • à l'« Etape 2 », cliquez sur " <texte> " ;
    • dans le champ supérieur, entrez [SPAM], cliquez sur " Ajouter " puis " OK " et " Suivant " ;
    • à l'« Etape 1 » sélectionnez " placer dans un dossier <nom> " ;
    • o à l'« Etape 2 », cliquez sur " <texte> " ;
    • o sélectionnez le dossier " Spam " créé à l'étape 1, cliquez sur " OK " , puis 2 fois sur " Suivant " ;
    • o à l'«Étape 1» spécifiez le nom de la règle " Filtrage du spam ", cliquez sur " Terminer ", puis " OK ".

Windows Mail 6 (Windows Vista) :

  1. Créez un nouveau dossier pour y placer le spam :
    • cliquez droit sur le nom du compte dans le menu contextuel, sélectionnez " Nouveau dossier... " ;
    • entrez le nom du dossier " Spam ", dans l'arborescence " Spécifiez le dossier dans lequel un nouveau dossier sera créé ", il faut choisir où placer le dossier " Spam ".
  2. Pour élaborer une règle de filtrage des messages :
    • dans le menu, sélectionnez « Outils » - « Règles pour les messages " - " Courrier... » ;
    • cliquez sur « Nouveau... » ;
    • dans la liste " 1. Sélectionnez les conditions de votre règle ", en cochant " Rechercher les messages contenant les mots spécifiés dans le champ « Objet » " ;
    • dans la liste " 2. Sélectionnez les actions pour votre règle ", en cochant " Placer vers un dossier spécifié " ;
    • dans la liste " 3. Description de la règle ", cliquez sur le lien" contenant les mots spécifiés » ;
    • dans la fenêtre " Saisir les mots clés " dans le champ " Saisissez les mots clés ou les phrases " et cliquez sur " Ajouter ", entrez [SPAM], cliquez sur " Ajouter " puis " OK " ;
    • dans la liste " 3. Description de la règle ", cliquez sur le lien" spécifiés » ;
    • dans la fenêtre qui apparaît, sélectionnez le dossier " Spam " créé à l'étape 1, cliquez sur " OK " ;
    • dans le " Nom de la règle " entrez " Filtrage du spam ", cliquez 2 fois sur " OK ".

Ritlabs The Bat! 4

  1. 1. Créez un nouveau dossier pour y placer le spam :
    • cliquez droit sur le nom du compte dans le menu contextuel, sélectionnez " Nouveau dossier... " ;
    • entrez le nom du dossier " Spam ", cliquez sur " OK ".
  2. Pour élaborer une règle de filtrage des messages :
    • cliquez droit sur le nom du compte dans le menu contextuel, sélectionnez " Paramétrage du triage des messages... " ;
    • cliquez droit sur " Courrier entrant " dans le menu contextuel, sélectionnez " Nouvelle règle... " ;
    • dans le champ " Nom ", entrez " Filtrage du spam " ;
    • cliquez sur le mot « Expéditeur » dans la liste déroulante et sélectionnez « Sujet » ;
    • dans le champ après le mot " qui contient ", entrez [SPAM] ;
    • sous la liste " Actions ", cliquez sur " Ajouter " ;
    • dans la liste déroulante sélectionnez " Placer le message dans le dossier " ;
    • dans l'arborescence des dossiers sélectionnez le dossier " Spam " créé à l'étape 1, et cliquez deux fois sur " OK ".

Mozilla Thunderbird 2.0

  1. Créez un nouveau dossier pour y placer le spam :
    • cliquez droit sur le nom du compte dans le menu contextuel, sélectionnez " Nouveau dossier... " ;
    • entrez le nom du dossier " Spam ", cliquez sur " OK ".
  2. Pour élaborer une règle de filtrage des messages :
    • sélectionnez le nom du compte dans l'arborescence des comptes et des dossiers ;
    • dans le menu sélectionnez " Outils " - " Filtre de messages... " ;
    • cliquez sur « Nouveau... » ;
    • dans le champ " Nom du filtre ", entrez " Filtrage du spam " ;
    • dans la liste ci-dessous sélectionnez des listes déroulantes « Sujet », puis « Contient », et dans le champ à droite entrez [SPAM] ;
    • dans la liste encore plus bas, sélectionnez des listes déroulantes " Placer vers... " et dans le champ suivant, sélectionnez le dossier " Spam ", créé à l'étape 1, puis cliquez sur " OK " ;
    • Fermez la fenêtre " Filtres de messages ".

Les white et black listes contiennent les adresses email dans lesquelles vous avez confiance, ou pas.

Si l'adresse email de l'expéditeur est ajoutée à la white liste, ces messages ne sont pas filtrés. En revanche, si l'expéditeur et le destinataire partagent le même nom de domaine pour les adresses email et que ce domaine est ajouté à la white liste avec le symbole « * », les messages sont analysés.

Si l'adresse de l'expéditeur est ajoutée à la black liste, ces messages seront marqués comme spam sans analyse supplémentaire. Ces champs doivent être remplis en séparant les différentes adresses e-mail par le signe" ; ". Vous pouvez utiliser le " * " au lieu d'une partie de l'adresse. (Par exemple, la forme * @ domain.org signifie que toutes les adresses avec le nom de domaine domain.org seront considérées comme spam).

Au cas où certains messages seraient filtrés à tort (faux positifs), ils peuvent être transférés en pièces jointes à des adresses spécifiques pour analyse et correction des techniques de filtrage de spam :

  • les messages identifiés à tort comme spam peuvent être transférés à l'adresse vrnonspam@drweb.com
  • Les messages identifiés à tort comme non-spam peuvent être envoyés en pièces jointes à l'adresse : vrspam@drweb.com.

Il faut transférer les messages en pièce jointe (forward as attachment) en format .eml, mais pas dans le corps du message!

Au départ, tous les spam étaient d'origine latine et les développeurs, venant pour la plupart de sociétés occidentales, ne filtraient que ceux-ci. Plus tard, ils ont également filtré les messages en cyrillique. Mais tant que la majeure partie des spam sont en latin, il est difficile de filtrer les messages en cyrillique.

Pour éviter que vos correspondances en cyrillique soient marquées comme spam sans analyse préalable, activez la fonction « Autoriser les textes cyrilliques ». Cette option permet à l'antispam de ne pas considérer les messages en cyrillique comme spam sans analyse supplémentaire. Si cette option est désactivée, vos messages dans la plupart des cas seront marqués comme spam. Les options « Autoriser les textes chinois, japonais, coréen » fonctionnent de la même façon.

Le pare-feu (en anglais Firewall), est un logiciel qui contrôle l'échange de données entre l'ordinateur et le réseau. Le but principal du pare-feu est la surveillance de l'activité réseau des applications afin d'empêcher les attaquants ou les logiciels malveillants d'envoyer ou de recevoir des données sur votre ordinateur.

Dans ce mode, vous pouvez apprendre au pare-feu à réagir à l'activité réseau d'une application.

Si le pare-feu Dr.Web détecte une tentative d’accès aux ressources réseau, il vérifie si l’application y est autorisée. En cas de doute, il affiche une requête grâce à laquelle l'utilisateur peut spécifier une action unique ou créer une règle pour traiter l'activité de cette application dans l'avenir.

C'est le mode par défaut.

Il faut créer une nouvelle règle. Pour créer une règle, cliquez-droit sur l'icône de Dr.Web dans la barre des tâches. Dans le menu qui apparaît, dans la ligne Pare-feu sélectionnez Configuration. Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur Créer et spécifiez le type d'action pour la règle, Bloquer tout. Entrez le chemin vers l'application dont l'accès au réseau doit être limitée. Pour terminer, cliquez sur OK.

L'icône rouge signifie que le pare-feu est désactivé. Pour l'activer, cliquez-droit sur l'icône de Dr.Web dans le panneau de tâches. Dans le menu qui apparaît, dans la ligne Pare-feu sélectionnez Activer.

Si l'icône reste rouge, il y a deux variantes :

  • Une erreur de programme - dans cette situation, vous devez contacter le support technique.
  • Le pare-feu n'est pas inclus dans votre licence : ce composant est désormais disponible dans Dr.Web Security Space et Dr.Web Antivirus .

L’ouverture de la fenêtre indique que l'application à laquelle a réagi le pare-feu n'est pas couverte par une règle prédéfinie. Dans ce cas, les options suivantes sont disponibles :

  • Autoriser - L'activité réseau de l'application sera autorisée pour la session en cours. Après le redémarrage de l'ordinateur, ou lors de la réutilisation de l'application, le pare-feu sollicitera de nouveau l’intervention de l’utilisateur.
  • Bloquer - interdiction de l'activité réseau de l'application. Uniquement pour la session en cours.
  • Créer une règle - si vous créez une règle pour l'application, le pare-feu réagira selon cette règle. Si vous sélectionnez cette option, vous allez voir une fenêtre dans laquelle deux possibilités sont disponibles.
    • Appliquer une règle prédéfinie - dans la liste déroulante il faut choisir soit autoriser, soit bloquer l'accès via le protocole spécifié pour l'application.
    • Créer sa règle - vous pouvez créer une nouvelle règle du pare-feu pour l’application en cours d’exécution.

Note : Essayez de créer le plus de règles possibles pour automatiser le travail du pare-feu.

Note : Pour plus d'infos, consultez cette vidéo.

Faites un clic droit sur l'icône de Dr.Web dans la barre des tâches. Dans le menu qui apparaît, dans la ligne Pare-feu sélectionnez Configuration. Passez à l'onglet Applications.

Pour créer une règle pour l'application, cliquez sur Créer. Dans la fenêtre qui apparaît, il faut spécifier le chemin vers le fichier exécutable de l’application, pour laquelle une règle est créée, puis sélectionner

  1. le type de règle pour le lancement des applications réseau :
    • Autoriser - permettre à l'application de lancer des processus.
    • Bloquer - empêcher l'application de lancer des processus.
    • Non spécifié - appliquer les paramètres spécifiés dans le mode du pare-feu sur cette application.
  2. et le type de règle d'accès aux ressources du réseau :
    • Autoriser l'accès au réseau sera autorisé.
    • Bloquer l'accès au réseau sera bloqué.
    • Personnalisé l'accès sera déterminé par les paramètres spécifiés.
    • Non spécifié - appliquer les paramètres spécifiés dans le mode du pare-feu sur cette application.

Si le pare-feu fonctionne en mode d'apprentissage, vous n'avez pas besoin de spécifier les règles vous-même. Il est plus facile de spécifier l'accès de chaque application au moment de son premier accès au réseau, directement depuis la fenêtre du pare-feu.

Cliquez-droit sur l'icône de Dr.Web dans la barre des tâches. Dans le menu qui apparaît, dans la ligne Pare-feu sélectionnez Désactiver. Le système vous demande de confirmer la désactivation. Cliquez sur Oui et le pare-feu sera désactivé.

Soyez prudent, car si votre pare-feu est désactivé, votre ordinateur est vulnérable contre les attaques réseau.

Cliquez droit sur l'icône de Dr.Web dans la barre des tâches. Dans le menu qui apparaît, dans la ligne Pare-feu sélectionnez Configuration. Allez à l'onglet « Principaux » puis Réinitialiser les paramètres . Dans cette fenêtre, vous pouvez restaurer les paramètres par défaut de l’antivirus.

Il existe quatre modes de fonctionnement du pare-feu :

  • Autoriser des connexions inconnues - toutes les connexions inconnues sont autorisées. La protection est désactivée.
  • Mode d'apprentissage qui vous permet de créer les règles pour les applications connues automatiquement. Ces règles seront automatiquement ajoutées. En cas de connexions inconnues l'utilisateur sera notifié et pourra choisir l'action du pare-feu.
  • Le mode interactif - mode d'apprentissage. Si le système d'exploitation ou une application accèdent au réseau, le pare-feu demandera à l'utilisateur de choisir l'action.
  • Bloquer les connexions inconnues - toutes les connexions inconnues seront bloquées sans l'intervention de l'utilisateur.

Vous pouvez sélectionner le mode dans les paramètres du pare-feu à l'onglet Additionnel.
Si vous avez déjà créé une règle pour l'application - le pare-feu agira selon cette règle.

Le processus parent est un processus ou une application qui peut lancer d’autres applications ou processus. Vous pouvez spécifier les paramètres des processus parents à l'onglet Applications dans les paramètres du pare-feu, dans le tableau des applications utilisées, la colonne du milieu (version 9).

Faites un clic droit sur l'icône de Dr.Web dans la barre des tâches. Dans le menu qui apparaît, dans la ligne Pare-feu, sélectionnez Configuration. Cliquez sur l'onglet Interfaces. Dans la fenêtre qui s'ouvre il faut spécifier un ensemble de règles prédéfinies pour chacune des connexions réseau :

  • Allow all — tous les paquets sont autorisés.
  • Block all — tous les paquets sont bloqués.
  • Default rule — les règles paramétrées par défaut.

Faites un clic droit sur l'icône de Dr.Web dans la barre des tâches. Dans le menu qui apparaît, dans la ligne Pare-feu sélectionnez Statistiques. Dans cette fenêtre, vous pouvez voir la liste des applications réseau actives, ainsi que les journaux des applications et du filtre de paquets. Si nécessaire, vous pouvez nettoyer chaque journal (bouton Effacer) ou sauvegarder sous forme de fichier (bouton Enregistrer).

Cet élément du pare-feu vous permet de contrôler le trafic via les protocoles spécifiés en autorisant ou bloquant la transmission de paquets qui répondent aux paramètres spécifiés. Le filtre de paquets est une des premières techniques pour assurer la sécurité de l'ordinateur, qui fonctionne indépendamment des applications.

Faites un clic droit sur l'icône de Dr.Web dans la barre des tâches. Dans le menu qui apparaît, dans la ligne Pare-feu sélectionnez Statistiques. Cliquez sur l'onglet Journal des applications ou Journal du filtre de paquets en fonction du rapport qui vous intéresse. Cliquez sur Enregistrer et indiquez le nom du fichier rapport. Si vous voulez soumettre une requête au support technique, veuillez utiliser le formulaire sur notre site Web https://support.drweb.fr/. Pour joindre un fichier à la requête, cliquez sur Parcourir, dans la fenêtre qui apparaît, sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir. Pour envoyer la requête cliquez sur Envoyer.

Le Pare-feu Dr.Web est un composant faisant partie de l'antivirus Dr.Web, il est donc impossible d'installer le pare-feu sans l'antivirus.

Une signature digitale est un code qui confirme que l'application est reçue depuis une source connue et n'a pas été modifié. Mais même une application signée ne garantit pas la sécurité, donc l'utilisateur doit être prudent lors de l'installation de tout logiciel, même signé.

Cela peut être un logiciel malveillant. Il est recommandé d'effectuer un scan antivirus complet du système.

En mode transparent, le pare-feu n'exerce pas le contrôle de l'activité réseau des applications. Tous les paquets entrants et sortants sont autorisés, tous les programmes ont l'accès complet au réseau.

La configuration du filtre de paquets n'est pas obligatoire, car la plupart des règles sont déjà incluses dans la base du pare-feu. S'il n'y a pas de règle, le pare-feu sollicite l’utilisateur pour savoir quelle action appliquer.

Le moniteur de fichiers SpIDer Guard est résident dans la mémoire et vérifie à la volée tous les fichiers consultés sur les supports amovibles ou les fichiers ouverts en écriture sur les disques durs.

En outre, il surveille en permanence les processus en cours d'exécution afin de repérer les processus typiques des virus, et il les bloque en cas de détection.

S'il détecte des objets infectés, il applique les actions spécifiées dans les paramètres.

C'est possible. Pour désactiver SpIDer Guard, faites un clic droit sur l'icône de Dr.Web et sélectionnez SpIDer Guard->Désactiver.

L'activation de cette option vous permet de bloquer l'exécution automatique des fichiers de type autorun.exe depuis les supports amovibles et les disques durs. Cette option est conçue pour neutraliser les virus autorun qui sont activés lorsque vous connectez votre appareil à votre ordinateur.

Si cette option est activée, la modification du fichier système hosts, utilisé pour simplifier l'accès Internet, devient impossible. Les virus ou les logiciels malveillants peuvent modifier ce fichier pour bloquer l'accès à certaines ressources Web ou désactiver la connexion Internet.

Le log de SpIDer Guard s'appelle spiderg3.log et se trouve dans le dossier de l'antivirus (par défaut C:\Program Files\DrWeb).

Mode Paranoid est un mode de protection élevée. Lorsque ce mode est activé, SpIDer Guard analyse tous les fichiers ouverts, créés ou ouverts en écriture sur les supports amovibles ou sur les disques durs.

En mode Optimal, SpIDer Guard analyse uniquement les fichiers exécutés, créés ou ouverts en écriture sur les supports amovibles ou sur les disques durs.

Pour exclure de l'analyse un fichier ou un programme, faites un clic droit sur l'icône de Dr.Web et sélectionnez SpIDer Guard->Paramètres. Dans la fenêtre qui s'ouvre, passez à l'onglet Exceptions, cliquez sur Parcourir et sélectionnez le dossier où se trouve le fichier ou le programme puis cliquez sur Ajouter.

S'il est nécessaire d'exclure un dossier ou un fichier lors de l'analyse par le Scanner Dr.Web pour Windows, sélectionnez dans le menu du scanner Paramètres->Modifier les paramètres. A l'onglet Analyse-> Liste des chemins exclus vous pouvez ajouter un dossier, à l'onglet Liste des fichiers exclus vous avez la possibilité de spécifier un fichier, puis cliquez sur Ajouter.

Vous pouvez vérifier si le logiciel antivirus détecte les virus par leurs signatures, en utilisant un fichier de test EICAR (European Institute for Computer Anti-Virus Research).

Ce programme a été spécialement conçu pour que l'utilisateur puisse voir sans aucun risque comment l'antivirus installé l'alerte sur la détection d’un virus. Le programme Eicar n'est pas malveillant, mais il est reconnu par la plupart des logiciels antivirus comme un virus. Dr.Web appelle ce « virus » : EICAR Test File (Not a Virus!).

Afin de vérifier si l'antivirus traite bien le courriel, vous pouvez demander à un de vos amis de vous envoyer ce fichier, ou vous pouvez vous l'envoyer à vous-même. Si SpIDer Mail détecte le fichier Eicar - tout va bien.

Au cas où certains messages seraient filtrés à tort (faux positifs), ils peuvent être transférés en pièces jointes à des adresses spécifiques pour analyse et correction des techniques de filtrage de spam :

  • Les messages identifiés à tort comme spam peuvent être transférés à l'adresse vrnonspam@drweb.com
  • Les messages identifiés à tort comme non-spam peuvent être envoyés en pièces jointes à l'adresse : vrspam@drweb.com.

Important ! Il faut transférer les messages en pièce jointe (forward as attachment), mais pas comme dans le corps du message!

Pour activer une licence acheté sur Google Play, sélectionnez " Menu " -> " Licence " -> " J'ai déjà eu une licence ":

#drweb

Puis cliquez sur " Restaurer l'achat sur Google Play ".

Indiquez l'adresse e-mai soumise lors de l'achat de cette licence ainsi que vos données personnelles.

En cas de messages d'erreur, veuillez contacter le support technique. Ajoutez à votre demande une description précise de l'erreur ou une capture d'écran, le numéro de la commande sur Google Play (GPA-...) et l'adresse du compte Google (@gmail.com) utilisé lors de l'achat.

  • Pour accéder à votre espace personnel depuis l'appareil mobile, installez Dr.Web et cliquez sur " A propos " puis " Mon Dr.Web ".

    Cliquez sur l'onglet Support - Poser une question.

  • Pour accéder à votre espace personnel depuis un PC ou un Mac, utilisez le service spécial sur le site de Doctor Web. Dans votre espace personnel, cliquez sur l'onglet Support - Poser une question.

Utilisez l'espace personnel « Mon Dr.Web » - votre assistant personnel et un guide sur les services. En particulier, vous pouvez vous adressez au service du support technique. L'historique de vos requêtes est également disponible dans votre espace personnel.

  • Si vous avez besoin d’une consultation sur l'achat de la version payante - sur la page de la requête au support technique sélectionnez l'option " Je ne suis pas titulaire d’une licence commerciale Dr.Web " et posez votre question.
  • Si vous avez une question sur le fonctionnement du logiciel - la version gratuite du produit ne vous permet pas de bénéficier de ce type de support. Essayez de trouver la réponse dans les Questions fréquentes ou posez votre question sur le forum de Dr.Web.

Si vous contactez le support technique :

  • depuis la page du logiciel Dr.Web sur Google Play, depuis votre espace personnel « Mon Dr.Web » ou via le formulaire de demande sur la page du support technique de Doctor Web - veuillez fournir soit votre numéro de série soit le numéro de votre commande sur Google Play et votre adresse gmail. Si vous n'avez pas le numéro de commande, il est fort probable que vous avez acheté la licence Dr.Web via une autre boutique. Dans ce cas, vous devrez fournir votre numéro de série. Vous pouvez trouver votre numéro de série dans l'espace personnel " Mon Dr.Web ".
  • via le lien dans la confirmation de l'achat - cliquez sur le lien, dans le formulaire de demande au support technique sur le site de Google Play sélectionnez le sujet de votre requête et posez la question. Nous recevrons toutes les données nécessaires automatiquement depuis Google Play.

Si vous avez supprimé l'e-mail de confirmation de votre achat, vous pouvez connaître le numéro de la commande (transaction id) dans Google Wallet, qui contient les données sur toutes vos commandes.

Seuls les utilisateurs de la version démo de Dr.Web pour Android (protection complète) possèdent un numéro de série, qui devient disponible dans l'espace personnel " Mon Dr.Web " après l'achat de la licence.

Dans le menu principal de Dr.Web, sélectionnez " A propos ". Si vous voyez le mot Light, c’est que vous utilisez la version gratuite du logiciel. En outre, la version payante inclut plus de composants que la version gratuite.

Dr.Web pour Android Light — licence gratuite Dr.Web pour Android — licence payante
Dr.Web для Android Light Dr.Web для Android

Vous recevrez un message avec la confirmation de votre achat. Cet e-mail contient votre numéro de commande et les données sur la commande, un lien pour contacter le support technique de Doctor Web pour les questions relatives à l'achat, au paiement et au remboursement. Si vous n'avez pas reçu ce message, merci de contacter le support technique de Goggle Play - vous ne pouvez pas contacter le support technique de Doctor Web tant que le paiement n’a pas été confirmé.

La liste de vos achats confirmés est disponible dans Google Wallet. Les applications achetées sont disponibles sur votre compte Google dans « Mes applications ».

Dans la fenêtre principale, dans le menu, sélectionnez " A propos ", cliquez sur " Mettre à jour la licence " et sélectionnez l'option " Acheter/Télécharger ". Pour activer la licence, vous devez avoir une connexion Internet et utiliser le même compte Google que celui avec lequel vous avez acheté le logiciel. Le fichier clé Dr.Web sera téléchargé automatiquement. Plus d'infos>>

Selon les règles de remboursement établies entre Google Play et Doctor Web, vous pouvez demander le remboursement dans les 48 heures suivant le paiement.

  • Si vous avez le message de Google confirmant l'achat, ouvrez-le et cliquez sur le lien dans la phrase " Avez vous des questions ? Contactez le vendeur Doctor Web, Ltd. Vous aurez accès au formulaire de demande au support technique via Google Play. Sur la page de requête, sélectionnez le sujet " Je veux obtenir le remboursement/rendre le produit puis soumettez votre demande pour le remboursement. Votre demande sera traitée par Doctor Web.
  • Si vous avez perdu votre confirmation d'achat, merci de demander le remboursement via le formulaire de demande sur la page du support technique de Doctor Web ou dans votre espace personnel « Mon Dr.Web ». Entrez votre numéro de commande et votre adresse gmail.

Dans les deux cas, vous recevrez une confirmation de remboursement de la part de Google Play.

Attention ! Le délai de remboursement dépend uniquement de votre banque ! Si 2-3 jours après réception de la confirmation de Google Play vous n’avez pas été remboursé, contactez votre banque. Doctor Web ne peut pas influer sur les politiques des banques et accélérer le remboursement. Nos engagements sur le remboursement envers nos utilisateurs se terminent après l'envoi de la confirmation de remboursement de la part de Google Play.

Il est possible que le montant ait été prélevé par la banque avant l’annulation de la commande. Doctor Web ne peut pas influer sur les politiques des banques. Après la confirmation de l’annulation, vous serez sûrement remboursé. Si 2-3 jours après réception de la confirmation de Google Play vous n’avez pas été remboursé, contactez votre banque.

  • Si votre licence a expiré, vous ne pouvez pas la transférer vers un autre appareil. Acheter une nouvelle licence.
  • Si votre licence est encore valide - connectez-vous au compte Google depuis lequel vous avez acheté cette licence. Dans « Mes applications », sélectionnez Dr.Web et cliquez sur " Installer ". La licence valide sera automatiquement reconnue.
  • Si votre licence a expiré, vous ne pouvez pas la restaurer. Acheter une nouvelle licence.
  • Si votre licence est encore valide - la licence achetée sur Google Play est rattachée au compte depuis lequel elle a été achetée.
  1. Assurez-vous que ce compte est défini comme compte principal sur l'appareil.
  2. Dans la fenêtre principale de Dr.Web, sélectionnez " A propos ".
  3. Cliquez sur " Mettre à jour la licence " et sélectionnez l'option " Acheter/Télécharger ".
  • Si Dr.Web n'est pas déjà installé sur votre appareil, - connectez-vous à votre compte Google sur le nouvel appareil. Dans « Mes applications », sélectionnez Dr.Web et cliquez sur " Installer ". La licence valide sera automatiquement reconnue.
  • Si Dr.Web est déjà installé sur votre appareil :
    1. Lancez Dr.Web.
    2. Dans la fenêtre principale de Dr.Web, sélectionnez " A propos ".
    3. Cliquez sur " Mettre à jour la licence " et sélectionnez l'option " Acheter/Télécharger ".

Les virus pour les systèmes d'exploitation mobiles se développent très rapidement. Le nombre de menaces ciblant les OS mobiles ne cesse de grandir, en corrélation avec la croissance du marché des mobiles. Le système d'exploitation Android est le plus ciblé.

Oui, et leur nombre ne cesse de croître. Les Trojans de la famile Android.SmsSend, apparus en 2010, sont considérés comme l'une des menaces les plus répandues ciblant cet OS. Ils sont conçus pour envoyer des SMS payants et abonner les utilisateurs à des services divers (payants également).

Les Trojans bancaires, quant à eux, représentent un grand danger car ils sont conçus pour intercepter et transférer aux malfaiteurs les SMS et les codes mTAN, afin d'effectuer diverses opérations financières en utilisant les comptes en ligne des victimes (par exemple, faire des achats en ligne.) Il existe un Trojan bancaire ciblant la plateforme Android : Android.SpyEye.1.

Les logiciels malveillants Android.MailSteal.1.origin, Android.Maxbet.1.origin, Android.Loozfon.origin et Android.EmailSpy.origin. visent, eux, à voler des adresses e-mail à partir des contacts de votre appareil mobile pour les envoyer à un serveur distant, ce qui permet aux attaquants d'effectuer des envois de spam.

En dehors du bureau, les employés ne sont pas toujours protégés contre les pirates informatiques. Les applications qu'ils utilisent peuvent comporter des vulnérabilités, leurs ordinateurs et les appareils mobiles peuvent être infectés par des virus ou des Trojans qui sont capables de voler les mots de passe et les données d'accès aux banques en ligne,ou de voler de l’argent sur les comptes bancaires des entreprises.

Cependant, les collaborateurs accèdent régulièrement au réseau de l'entreprise via leurs appareils personnels. Ils mettent en danger les données sensibles de l'entreprise. Dans 70% des cas, les réseaux locaux sont infectés via les PC portables et les appareils mobiles des employés.

En ce qui concerne les données et /ou transactions financières, plusieurs mesures de sécurité existent, notamment l’envoi par la banque, par SMS, d’un code pour effectuer un paiement en ligne, ou pour confirmer une transaction. Or il existe au moins un logiciel malveillant conçu pour modifier les confirmations par SMS et plusieurs pour intercepter les SMS sur un téléphone portable. L'utilisation de l'antivirus permet de prévenir l’infection et/ou d’alerter l’utilisateur si elle a déjà eu lieu, et de traiter l’appareil.

L’infection d’un appareil ne s’effectue pas forcément par l’installation d’un logiciel. Il est parfois suffisant de visiter un site piraté. Les sites piratés sont souvent des sites dont le contenu n’est pas douteux, comme des sites d'actualité, car cela semble plus avantageux pour les malfaiteurs. Les sites d'actualité sont beaucoup visités et ni les utilisateurs, ni les administrateurs système des entreprises ne s’en méfient, ils ne sont donc en général pas bloqués. C'est pourquoi les portails d'informations représentent un champ d'action extrêmement séduisant pour les attaquants. La diffusion de logiciels malveillants depuis ces sites peut entraîner des dommages importants pour les utilisateurs et les entreprises.

Il protège contre les virus et autres menaces Internet qui ciblent les outils mobiles. Il prévient la pénétration et l'activation de virus sur l'appareil mobile.

Attention ! Dr.Web pour Android ne protège pas des virus écrits pour PC. Pour la protection des PCs, veuillez utiliser les produits Dr.Web appropriés.

Dr.Web Antivirus nécessite environ 1 Mo de mémoire sur l'appareil mobile. Dans la RAM de l'appareil, seul réside le moniteur de fichiers qui surveille le système. Le moniteur nécessite un peu de ressources, mais il n’impacte pas les performances de l’appareil.

Lancez Dr.Web pour Android. Dans la fenêtre qui s'ouvre, consultez la section SpIDer Guard : La mention Le moniteur est activé et protège le système » signifie que l’antivirus fonctionne. Si vous lisez « Le moniteur est désactivé » - cela signifie que l'antivirus n'est pas actif. Pour l'activer, cliquez sur l’onglet SpIDer Guard. L’icône à gauche affiche un tiret vertical bleu.

Pour lancer le scan de votre appareil mobile exécutez Dr.Web pour Android, puis cliquez sur Scanner. Dans la fenêtre qui s'ouvre, spécifiez le mode de scan.

  • Le scan rapide. Seules les applications installées sont analysées. La vitesse du scan dépend du nombre de ces applications.
  • Le scan complet. Tous les fichiers sur votre appareil mobile sont analysés.
  • Le scan personnalisé. Permet de scanner seulement un fichier ou un dossier en particulier. Pour lancer ce scan, cochez les objets nécessaires et cliquez sur « Analyser ».

Vous pouvez arrêter l'analyse à tout moment en appuyant sur Abandonner ».

Lancez l'application Dr.Web pour Android et sélectionnez Statistiques. La fenêtre Statistiques affiche le nombre de fichiers traités et les actions des composants de l'antivirus. Il est possible de réinitialiser les statistiques (Menu -> Effacer les statistiques) ou de sauvegarder les logs (Menu -> « Sauvegarder le fichier journal »).

Ouvrez le panneau de notifications et cliquez sur l'icône Dr.Web. Dans la fenêtre qui s'ouvre vous pouvez consulter les données sur la menace. Cliquez sur ce message et sélectionnez l'action nécessaire : supprimer le fichier, placer le fichier en quarantaine ou ignorer.

Attention ! Il n'est pas recommandé de choisir l'option Ignorer ! Si vous croyez que c'est une fausse alerte, placez d'abord cet objet en quarantaine puis envoyez-le à notre Laboratoire pour une analyse détaillée.

SpIDer Guard est conçu pour la protection permanente de l'appareil mobile contre les virus et les menaces Internet. Il est chargé dans la mémoire lors du démarrage d’Android et scanne à la volée les fichiers auxquels le système s'adresse.

Il existe trois façons de faire :

  1. Via HTC Sync. Pour effectuer l'installation, vous devez synchroniser votre appareil mobile avec votre ordinateur en utilisant HTC Sync. Lancez l'assistant de l'installation dans HTC Sync, spécifiez le chemin vers le fichier (lien pour le téléchargement) et suivez l'assistant.
  2. Manuellement. Copiez le fichier sur votre appareil mobile (à l'aide d'un ordinateur, une carte mémoire, ou en le téléchargeant à partir de notre site Web), lancez l'installation par Android et suivez l'assistant. Vous avez besoin d'un gestionnaire de fichiers pour exécuter le fichier.
  3. Via Google Play. Allez sur Google Play, trouvez Dr.Web dans la liste des applications et cliquez sur Installer. Cliquez sur Ok dans la fenêtre de demande d’autorisations du logiciel. L'application sera installée automatiquement.

Lancez Dr.Web pour Android. Pour désactiver temporairement le moniteur de fichiers, appuyez sur l’onglet « SpIDer Guard », l’icône à gauche affiche un rond et devient jaune . Le système vous informera que le moniteur est désactivé et que l'appareil mobile n’est pas protégé.

Si l'antivirus est désactivé sur votre appareil mobile, il devient vulnérable, donc, n'oubliez pas d'activer Dr.Web dès que possible.

Dans le menu Paramètres de votre appareil mobile, ouvrez la section Applications et sélectionnez Gestion des applications. Dans l'onglet Téléchargées cliquez sur l'icône Dr.Web pour Android . Dans la fenêtre avec les données sur le logiciel, cliquez sur Supprimer. Pour supprimer l'antivirus, cliquez sur Ok pour confirmer la suppression.

Lancez Dr.Web pour Android. Ensuite, appuyez sur Mettre à jour - tous les fichiers nécessaires seront téléchargés et installés automatiquement. Pour mettre à jour l’antivirus, votre appareil mobile doit être connecté à Internet.

Note. Vous pouvez également activer les mises à jour automatiques quotidiennes. Pour ce faire, cliquez sur l’icône de l’antivirus, allez à « Configuration » . Dans la section Mise à jour » cochez la case Automatique ».

Pour le moment, il est impossible de mettre à jour l'antivirus sur un appareil mobile via les bases virales téléchargées sur un PC. Utilisez le module intégré pour mettre à jour les bases virales.

Note : Une connexion Internet est nécessaire pour les mises à jour.

Les données sur le nombre d’entrées dans la base virale et la date de la dernière mise à jour sont disponibles dans la fenêtre Statistiques de l'antivirus.

Lancez Dr.Web pour Android et cliquez sur Menu. Dans la fenêtre qui s'ouvre, sélectionnez « Configuration ».

La langue de l'interface de Dr.Web pour Android correspond à la langue courante du système d'exploitation. Sélectionnez le français comme la langue de l'interface Android, et l'antivirus passera au français automatiquement.

Note : Pour changer la langue du système d'exploitation ouvrez le Menu de votre téléphone et dans la fenêtre pop-up, sélectionnez « Paramètres ». Passez à la section Langue et clavier », ou « Langue et saisie », appuyez sur « Langue » et dans le menu, sélectionnez la langue souhaitée.

Demandez à un ami mentionné dans votre liste d’amis indiquée lors de la configuration de Dr.Web Antivol d'envoyer un SMS avec le texte #RESETPASSWORD# sur votre téléphone.

Lorsque vous recevez un SMS avec cette commande, la réinitialisation du mot de passe s’effectue automatiquement. Si l'appareil n'a pas été bloqué, une fenêtre Modifier le mot de passes’affiche et vous pouvez définir un nouveau mot de passe.

Si l’appareil a été bloqué, il sera débloqué.

Toutes les commandes SMS pour gérer à distance Dr.Web Antivol

Télécharger la note (PDF)

Cliquez sur "Mot de passe oublié ?". Lisez les instructions.

Ouvrez la page Web dédiée au compte Dr.Web https://acs.drweb.com et sur cette page, saisissez la clé et l'adresse email que vous avez indiquées dans la fenêtre "Mot de passe oublié ?".

Si vous avez entré le code correctement, la fenêtre suivante apparaît.

Vérifiez votre courrier, vous devez recevoir un e-mail avec un code de confirmation.

Entrez ce code dans la fenêtre "Vous avez oublié votre mot de passe?" et cliquez sur Continuer.

Créez un nouveau mot de passe et retenez-le.

Si vous n'avez pas reçu de message, cliquez sur " Vous n'avez pas reçu le message ? ", et vous serez automatiquement redirigé vers la page du support technique de Doctor Web.

Étant donné que la nouvelle version 12 utilise un mot de passe commun pour le compte et les paramètres du module Antivol, nous serons obligés de vérifier si c'est bien le propriétaire de l'appareil et de la licence Dr.Web qui nous contacte.

Dans votre demande au support technique, veuillez indiquer les éléments suivants :

  1. Le numéro IMEI (identificateur unique de votre appareil). En règle générale, c'est un numéro de 15 chiffres décimaux.
  2. Joignez à la demande :
    • Un justificatif d'achat de l’appareil et une photo de la garantie (si vous avez conservé la boîte/emballage de l'appareil avecle n° IMEI lisible, joignez une photo de la boîte à votre demande) ;
    • Des documents confirmant votre paiement de la licence Dr.Web (un message de la boutique en ligne, une copie scannée de la facture etc). Если вы выиграли лицензию в аукционе Dr.Web — укажите логин от вашей учетной записи к аккаунту на сайте «Доктор Веб». Si vous utilisez la version démo, ignorez ce paragraphe.

Sélectionnez " Antivol " dans le menu principal. Dans l'assistant de configuration, entrez et confirmez le mot de passe. Si nécessaire, configurez la liste d'amis (numéros de confiance).

Plus de détails sur la configuration de l'Antivol dans la section appropriée de la documentation.

Ensuite, vous pouvez configurer l'antivol - définir les conditions de blocage de l’appareil et les actions que le logiciel effectuera dans ce cas. Plus d'infos ici.

Pour activer l'antivol utilisez le mot de passe que vous avez spécifié.

Il existe 3 moyens de déblocage, dont l'utilisation dépend de la version de Dr.Web pour Android installée et de l’existence d’une liste d'amis.

  • Si vous utilisez Dr.Web pour Android 7.0 et supérieur, vous pouvez débloquer l'appareil via un service spécial.
  • Si, lors du paramétrage de Dr.Web Antivol, vous avez créé une liste d'amis, vous pouvez désactiver l'antivol en envoyant une commande par SMS depuis ces numéros de confiance. Plus d'infos sur les commandes SMS ici.
  • Si vous utilisez Dr.Web pour Android 6.0 et que vous n'avez pas créé de liste d'amis, vous devez envoyer une requête au support technique de Doctor Web. Vous devez fournir :
    • Votre numéro de série Dr.Web
    • La photo de l'emballage/boîte de l'appareil avec IMEI lisible.

Lancez l'application Dr.Web pour Android et sélectionnez Statistiques. La fenêtre Statistiques affiche le nombre de fichiers traités et les actions des composants de l'antivirus. Il est possible de réinitialiser les statistiques (Menu-> « Effacer les statistiques ») ou de sauvegarder les logs (Menu-> « Sauvegarder le fichier journal »).

Lancez l'application Dr.Web pour Android et sélectionnez Statistiques. Appuyez sur Menu et dans la fenêtre contextuelle, sélectionnez Sauvegarder le fichier journal ». Un rapport au format DrWeb_Log.txt sera sauvegardé dans le dossier. Si vous voulez soumettre une requête au support technique, veuillez utiliser le formulaire sur notre site Web https://support.drweb.fr/support_wizard/. Pour joindre un fichier à la requête, cliquez sur Parcourir, dans la fenêtre qui apparaît, sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir. Pour envoyer la requête cliquez sur Envoyer.

Dr.Web pour Android ne peut pas bloquer les appels sortants.

L'antivirus place les fichiers suspects et infectés en quarantaine. Les fichiers suspects seront envoyés ultérieurement pour analyse au Laboratoire de Doctor Web, les fichiers infectés sont placés dans ce dossier s'il est impossible de les supprimer.

Pour envoyer un fichier suspect, utilisez le formulaire sur notre site Web : https://vms.drweb.com/sendvirus/. Pour joindre un fichier à la requête, cliquez sur Parcourir, dans la fenêtre qui apparaît, sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir. Pour envoyer la requête cliquez sur Envoyer.

Lancez l'application Dr.Web pour Android et sélectionnez Quarantaine. Cliquez sur le fichier que vous voulez restaurer. Dans la fenêtre qui s'ouvre vous pouvez consulter des données sur ce fichier et sur le virus qu'il contient. Appuyez sur Restaurer - le fichier sera déplacé dans le dossier original.

L'installation d’un malware s’effectue le plus souvent automatiquement et ne nécessite pas d’actions supplémentaires de la part des pirates. Dans la plupart des cas, les programmes malveillants pénètrent les Macs lors de la visite de sites légitimes, comme par exemple, les sites d’actualité, qui sont piratés. Après avoir piraté un site, les malfaiteurs peuvent infecter les ordinateurs des visiteurs quel que soit leur système d'exploitation, car le choix du système lors de la contamination est automatique.

Par exemple, le Trojan BackDoor.Flashback.39 ciblant les Mac, infecte un ordinateur relativement facilement : par l’exploitation d’une faille Java, installé dans le système d'exploitation, et par la simple ouverture d’un site web piraté dans le navigateur.

Les programmes de la famille Trojan.SMSSend peuvent être facilement téléchargés sur un Mac depuis un site Web, sous couvert d'un programme légitime.

Aujourd'hui il existe beaucoup de publiciels, ciblant les utilisateurs de OS X. Ainsi, le Trojan Trojan.Yontoo.1 contamine le Mac de la façon suivante : il suffit que l'utilisateur accepte d'installer un plug-in pour le navigateur, un lecteur média, un programme pour améliorer la qualité de la vidéo, un programme " accélérant " le téléchargement de fichiers etc.

Il faut également mentionner le courrier électronique et les supports amovibles, qui constituent des moyens traditionnels de propagation des logiciels malveillants, indépendamment du système d'exploitation.

Dr.Web Anti-virus pour OS X protège contre tous les types de malwares, notamment ceux spécifiquement développés pour cet OS. Il existe des botnets enrôlant les Macs, utilisant les Trojans BackDoor.Flashback.39, Trojan.SMSSend, Trojan.Yontoo.1, et qui représentent une menace réelle pour les ordinateurs non protégés.

Dr.Web Antivirus pour OS X peut protéger contre tous les types de menaces, qu’elles ciblent uniquement Mac ou également les autres systèmes d'exploitation. Toutefois, il ne faut pas oublier qu'aucun antivirus ne peut protéger contre 100% des malwares, notamment parce que les pirates les testent sur les versions en cours des antivirus avant leur diffusion. Pour se protéger contre l’infection par ces programmes malveillants, il faut utiliser des moyens de sécurité avancés et, bien sûr, être prudent lorsque vous visitez certains sites.

Pour tester le produit, vous pouvez utiliser la version démo en la téléchargeant sur le site de Doctor Web download.drweb.fr/demoreq. La durée de la licence démo est de 30 jours.

Vous pouvez également utiliser gratuitement le scanner Dr.Web Light pour OS X. Ce scanner utilise des technologies avancées de détection et de neutralisation des virus. Il vous permet d'analyser le système régulièrement. Toutefois, Dr.Web Antivirus pour OS X a plus de fonctionnalités que Dr.Web Light pour OS X. Par exemple, il inclut le moniteur de fichiers Dr.Web SpIDer Guard, pour analyser les fichiers en temps réel.

Oui. Le premier virus ciblant cette plateforme a été créé en 1982. Le premier virus ciblant OS X (Mac.Leap) est apparu en 2006. Au début de l’année 2009, le Trojan Mac.Iservice a eu de grandes répercussions au sein de la communauté Internet pour avoir créé un iBot. En 2012, un botnet créé par le Trojan BackDoor.Flashback a enrôlé un demi-million d'ordinateurs ! Doctor Web a été le premier à détecter ce botnet.

C’est un réseau botnet de Macs compromis par le Trojan Mac.Iservice, découvert en janvier 2009. Aujourd’hui, ce botnet comprend quelques milliers d’ordinateurs et a été impliqué déjà dans quelques attaques DDoS.

Dr.Web est compatible avec OS X 10.7 et supérieur.

Dr.Web pour OS X neutralise les virus qui sont enregistrés dans sa base de données virale et protège les utilisateurs de OS X ainsi que les utilisateurs d’autres plateformes.

La technologie Dr.Web Origins Tracing et le moteur heuristique permettent d’assurer la protection contre les menaces inconnues.

Vous pouvez télécharger le package d’installation de Dr.Web pour OS X depuis download.drweb.fr/mac. Installez Dr.Web pour OS X sur votre ordinateur. Veuillez utiliser l’onglet « Gestionnaire de licences » et choisissez " Recevoir une clé de démo ".

Il n’est pas possible de renouveler cette clé. Il faut acheter un fichier clé de licence.

L’installation s’effectue avec les droits d’administrateur système. Après le montage du disque, la fenêtre suivante apparaît :

Choisissez Dr.Web anti-virus for Mac OS X. Consultez la page d’accueil de l’assistant d’installation et pressez le bouton « Suivant ». Après cela, vous devez lire et accepter le contrat de licence. Ensuite, choisissez le dossier dans lequel vous voulez installer Dr.Web pour OS X. Veuillez saisir le mot de passe de l’administrateur. D’autres opérations d’installation de Dr.Web pour Mac OS X seront automatiques. Lorsque l'installation est achevée, cliquez sur le bouton " Terminer ". Le redémarrage n’est pas requis après l’installation.

Si vous avez acheté une licence Dr.Web pour OS X et que vous avez déjà installé le logiciel,

  • dans le menu principal du logiciel, sélectionnez " Gestionnaire de licences ". Dans la fenêtre qui s'ouvre, sélectionnez " Demander le fichier clé de licence ". Effectuez l'enregistrement et entrez le numéro de série dans le champ correspondant. Votre fichier clé de licence Dr.Web sera téléchargé et installé dans le bon répertoire automatiquement.

Si vous avez acheté une licence Dr.Web pour OS X mais que vous n'avez pas encore installé le logiciel,

  • téléchargez le logiciel sur la page download.drweb.fr/mac. Lors de l'installation, dans le gestionnaire de licence, sélectionnez " Demander le fichier clé de licence ".
  • Entrez le numéro de série dans le champ correspondant du formulaire. Votre fichier clé de licence Dr.Web sera téléchargé et installé dans le bon répertoire automatiquement.

Vous pouvez enregistrer votre numéro de série sur le serveur de Doctor Web sur la page products.drweb.fr/register.

Il existe trois modes de mise à jour – automatique, manuelle ou selon une planification.

Choisissez « Mise à jour » dans la fenêtre principale du logiciel.

Par défaut, seuls les paramètres du moniteur antivirus SpIDer Guard sont protégés. Pour les modifier, il faut cliquer sur l’icône de SpIDer Guard, entrer le nom de l’administrateur système et effectuer des modifications nécessaires.

Oui. Après la mise à jour, vous pouvez essayer de traiter les fichiers placés en quarantaine qui n’ont pas pu être désinfectés auparavant.

Les droits administrateur sont nécessaires pour désinstaller l’antivirus. Lorsque l'installation est terminée, la fenêtre suivante s'affiche :

Choisissez DrWeb4MacUninstaller. Consultez la page d’accueil de l’assistant d’installation et pressez le bouton « Uninstall ». Saisissez le mot de passe de l’administrateur système. Après cela, Dr.Web pour OS X sera automatiquement désinstallé du système. Lorsque la désinstallation est achevée, cliquez sur le bouton " Terminer ". Il est recommandé de redémarrer votre système pour achever la désinstallation.

Retour

---

Editeur russe des solutions antivirus Dr.Web

Expérience dans le développement depuis 1992

Les internautes dans plus de 200 pays utilisent Dr.Web

L'antivirus est fourni en tant que service depuis 2007

Support 24/24

© Doctor Web
2003 — 2019

Doctor Web - éditeur russe des solutions antivirus Dr.Web. Doctor Web développe les produits Dr.Web depuis 1992.

333b, Avenue de Colmar, 67100 Strasbourg